Mon père m'a transmis la niaque



Lire l'article ici [pdf 263 Ko]

Quant la CVCI rencontre Caroline

Lire l'article ici [pdf 166 Ko]

La «petite fille de la pub» est devenue grande

Article de Georges-Marie Bécherraz paru dans le 24Heures du 20 novembre 2015.

De père en fille, et il y a quarante ans que cela dure... Aujourd'hui, de son sobre bureau intégré dans un vaste open space lumineux sous-gare à Lausanne, Caroline Mesple-Moser dirige et inspire une équipe d'une quinzaine de personnes sous l'enseigne Moser Design. Sa trajectoire éclaire une personnalité attachante.

Image: PHILIPPE MAEDER

«J'avais 10 ans. Ils m'appelaient la petite fille de la pub», sourit-elle. «Ils», ce sont les collaborateurs de l'agence de publicité que son papa, Jean-Pierre Moser, a fondée ici en 1974. «Enfant, je venais régulièrement dans son atelier, je faisais les cafés, je répondais au téléphone quand la secrétaire était absente.» La «petite fille de la pub» n'est plus qu'un souvenir, mais Caroline Moser, devenue Mme Mesple-Moser, aime à l'évoquer pour dire que la pub, le graphisme, la communication, elle est littéralement tombée dedans.

Seule femme dans l'entreprise

A vrai dire, ce n'était pas inné. C'est à la suggestion de son père qu'elle a d'abord entrepris un stage pour ensuite commencer un apprentissage de graphiste après le gymnase. «J'hésitais alors à devenir architecte d'intérieur ou photographe.» Elle obtient son CFC en 1986, se rappelle qu'à l'époque c'était surtout un métier de garçon: «Apprentie, hormis la secrétaire, j'étais la seule femme dans l'entreprise. Lorsque je disais être graphiste, les gens pensaient que je travaillais dans l'imprimerie. Cela a bien changé, depuis que l'ECAL a donné à cette profession une dimension de beaux-arts qui inspire autant les filles que les garçons à se lancer.»

Juste après son apprentissage, Caroline Moser décide d'élargir son horizon. Elle s'envole pour effectuer un stage à New York. Elle travaille ainsi quelques mois dans la fameuse agence américaine Grey Advertising. «J'ai essayé d'en ramener une manière de fonctionner plus axée sur une grande compétition, assez différente de la nôtre en ce temps-là.»

Double challenge

En 1994, une année après son mariage, c'est à elle que son père confie les clés du pouvoir et du savoir. Caroline Mesple-Moser relève le défi, devient directrice et administratrice de l'agence. Le challenge est double. Cette année-là est aussi celle de la naissance de son fils, Morgan. Et double bonheur encore une fois trois ans plus tard: l'an 1997 est à la fois celui où elle décroche son brevet de marketing et relations publiques, ainsi que celui de la venue au monde de sa fille, Juliette.

«J'avais trois bébés, l'entreprise et mes deux enfants, que je prenais souvent avec moi» Concilier vie professionnelle intense et vie de famille ne lui a, semble-t-il, pas posé de problème insurmontable, mais n'était pas évident. «J'aime à dire que j'avais trois bébés, l'entreprise et mes deux enfants. Il fallait jongler. Il m'arrivait souvent de prendre les petits à l'agence.» Et de considérer que sa plus belle réussite est d'avoir pu et su concilier travail et famille en cultivant des liens fort tant avec ses collaborateurs qu'avec les siens. «Les uns m'ont apporté la richesse des autres. Il s'agit d'un état d'esprit, d'une éthique.»

La collaboration pendant de nombreuses années avec des personnalités de l'horlogerie lui a notamment inculqué la manière de travailler de Jean-Claude Biver, faite de rigueur, de passion, de dépassement de soi et de l'envie d'aller toujours plus loin dans ce que l'on fait. Christian Constantin est un autre de ses mentors. Invitée à des tables rondes sur des sujets importants de l'économie et de la société, elle a, à l'instar de nombre de chefs d'entreprise, toujours décliné les incitations à s'engager en politique: «Ce ne serait pas du tout moi, et puis il est difficile de diriger une société et de prendre des partis tranchés.»

Physique et mental de sportive

À l'image de son père grand sportif, elle s'est construit un physique et un mental à toute épreuve: basket, athlétisme, ski, yoga, marche, grandes balades en montagne. Des goûts et des couleurs, Caroline Mesple-Moser relève qu'elle ne regarde pas la télévision mais lit beaucoup, qu'elle affectionne la cuisine asiatique pour ses goûts épicés, sans pour autant dédaigner les plats régionaux bien d'ici.

Les enfants ont grandi: lui est en HEC, elle au gymnase. «Trop tôt pour savoir si l'un d'eux prendra la relève, je constate que les études qu'ils suivent ne sont pas incompatibles avec une continuité possible.» A ses yeux, la gestion, c'est avant tout une affaire de confiance en soit: «Il faut oser prendre des risques. Si je me trompe une fois, ce n'est pas grave, mais il s'agit de ne pas le faire deux fois sur le même sujet! Je considère que c'est en commettant des erreurs que l'on grandit.»

Repositionnée en 2004 dans l'identité visuelle des marques, sa société a signé quelques relookages prestigieux, notamment ceux de la Saline de Bex, de la CGN, de la HEMU et, cet automne, de Dénériaz Travaux publics et Construction. (24 heures)

Je ne porte aucun jugement

La personnalité marquante d'une agence bientôt quadragénaire

Si une marque peut être incarnée par une personne, alors >moser peut se flatter d'avoir l'élégance et la maturité de Caroline, sa directrice.

Avec simplicité et franchise, elle répond aux questions du magazine Employeur Suisse de l'été et révèle quelques-uns des mots-clés qui, depuis près de 40 ans, positionnent et guident notre agence de marque et de design global: l'esprit de famille, la créativité, l'exigence et le savoir-faire.

Interview croisée entre Caroline et Nicolas

On le sait, chez >moser, tout est affaire de famille et tout le monde valorise le travail de chacun. Dans une interview croisée, réalisée pour le PME Magazine de juin 2012, Caroline et Nicolas apportent la preuve par les mots de cette complicité et de ce respect qui caractérisent les relations au sein de l'agence.

Interview 3/3 : "la communication digitale peut servir la marque"

Troisième et dernière interview de l'été : celle donnée par Caroline au numéro Cominmag de juin 2011 à propos des nouveaux enjeux de positionnement soulevés par le digital.

Interview 2/3 : "le design global, c'est une esthétique qui fait sens"

Dans son deuxième numéro de l'année, Economie Région Lausanne, la revue trimestrielle de la SIC (Société industrielle et commerciale de Lausanne et environs), est allée à la rencontre de Caroline Mesple-Moser pour retracer son parcours et connaître l'histoire de l'agence.

Interview 1/3 : "l'émotion, l'énergie et l'explosivité d'Athletissima"

Premier d'une série de trois entretiens avec Caroline Mesple-Moser, cet article paru dans le programme officiel d'Athletissima nous apprend pourquoi et comment la directrice de l'agence et son équipe ont renforcé l'identité visuelle du célèbre meeting de Lausanne. Les deux autres interviews de Caroline seront publiées sur le blog dans le courant de l'été.

Confidences de deux femmes volontaires

Pour son dernier numéro de l'année, le magazine Open est allé à la rencontre de Lara Gut afin d'en savoir plus sur les activités, les passions et les rêves de la sportive suisse. À cette occasion, la championne de ski s'est confiée en toute simplicité pour nous faire découvrir une jeune femme douée, confiante et réfléchie.

Dans ce même numéro, un entretien est aussi consacré à Caroline Mesple-Moser dans lequel la directrice de l'agence nous parle tour à tour de ses premières expériences professionnelles, de l'histoire de >moser à Lausanne, de l'évolution de celle-ci, et de sujets plus personnels.

L'intégralité des interviews est disponible dans le numéro 36 du Magazine Open. Vous pouvez également les lire en appuyant sur les liens ci-dessous.

Lara Gut, partie 1 | Lara Gut, partie 2 | Caroline Mesple-Moser

quand >moser se la joue people...

finalement, une agence c'est aussi des personnes
Dans le monde de la communication et des médias, il faut parfois montrer sa bobine... On en a connu de pires... et puis chez nous on est plutôt fiers d'elle!

Il suffit de cliquer sur l'image pour obtenir le pdf de la page

L'article au format pdf

Il y a aussi la musique favorite qui va avec...

Manager - Dossier Femmes

BlogCFC was created by Raymond Camden. This blog is running version 5.9.2.003. Contact Blog Owner