Quand un nom devient un symbole

A l'occasion de ses 10 ans, neo technologies, spécialiste en configuration et mise en œuvre du système de gestion et de maintenance SAP, a souhaité redonner du sens à son identité et préciser certains de ses fondamentaux de marque.

Avec >moser, la direction de neo technologies a donc entrepris un travail de positionnement et de design global.

Un logo, un symbole !

Les trois lettres de NEO se traduisent par trois formes géométriques de base : un triangle, un carré et un cercle pour former le symbole de l'entreprise. Cette identité visuelle épurée confère plus de tonicité à cette marque engagée et innovante.

Les supports de communication ont ensuite été développés selon ces nouveaux codes graphiques.

10 ans, nouvelle identité, une soirée

Pour fêter ses 10 ans et dévoiler sa nouvelle identité visuelle, Neo Technologies, a organisé une soirée au Musée Olympique.

1032
Quand un simple code postal devient une marque

En 2013, le centre commercial Migros Romanel se transforme entièrement. Plus qu'une simple cure de rajeunissement, c'est bien la volonté de créer un centre commercial de nouvelle génération qui guide tant la Migros et les commerçants locataires que les architectes.

Cette approche résolument moderne méritait aussi d'être traduite en termes d'identité et de design de marque. Choisir comme dénomination le code postal de la localité était osé mais permettait d'exprimer de manière simple et directe la localisation géographique, de se différencier sans perdre des codes accessibles à tous et d'affirmer de manière différente l'implantation régionale et l'esprit villageois.

De même, le travail graphique allait conduire l'agence à traduire visuellement le caractère de la nouvelle façade principale du bâtiment. Par ses couleurs, cette identité affirme tant son appartenance au groupe Migros que ses liens avec la population citadine toute proche et son ouverture sur la campagne et sa culture de la terre.

La campagne de teasing et de dévoilement du nouveau centre, mettant en scène des membres du personnel et leur famille de manière gaie et ludique, affiche les valeurs de proximité, de simplicité, de relation et de plaisir qui caractérisent l'esprit de ce centre réinventé.

Making of Migros from >moser on Vimeo.

>moser se met au bio

Manger sainement et respecter son environnement n'est pas seulement une esthétique de vie.
Loin de toute approche dogmatique, Laurent&Magalie propose un champs de découvertes et de plaisirs gourmands fondé sur des aliments sains, cultivés dans le respect de la nature et des animaux.

Pour cette nouvelle enseigne de saveurs qui ouvre son magasin à Morges, >moser a mis son grain de sel en proposant une identité verbale et visuelle aux tonalités familières exprimant avec simplicité l'esprit que les deux jeunes propriétaires souhaitent faire partager à une large clientèle.

Un an plus tard, Planetsolar repart...

Le 26 mars dernier, près d'un an après son exploit autour du monde, le MS Tûranor de PlanetSolar a repris le large pour cette fois-ci mener une expédition scientifique. En collaboration avec l'UNIGE, l'équipe PlanetSolar mesurera les échanges d'énergie entre l'océan atlantique et l'atmosphère le long du Gulf Stream.

Le parcours prévu

http://infuseon.wordpress.com

«Je suis shortlisté pour les Victoires de la Presse,
je suis l’Incontournable.»

La campagne de communication business-to-business réalisée par >moser pour présenter les performances du magazine d'actualité L'Hebdo vient d'être présélectionnée pour les Victoires de la Presse 2012. Organisé par la World Association of newspapers and news publisher (WAN-IFRA), cet événement se tiendra le 17 décembre prochain à Lyon. Affaire à suivre donc...

Plus d'informations sur le site cominmag.

HESAV fait ses 400 coups!

Du 1er au 8 novembre 2012, HESAV célèbrera ses 10 ans d'existence. Pour annoncer cet évènement, la haute école a réalisé une vidéo exceptionnelle avec la précieuse collaboration de Guillaume Reymond et de Trivial Mass Production.

Que peut bien signifier le logo PlanetSolar?

Eléments de réponse dans la vidéo ci-dessous réalisée par PlanetSolar après son historique tour du monde.

Un grand bateau! Un grand bravo!

Vendredi 4 mai 2012: il est 14h12 et le MS Tûranor franchit la ligne d'arrivée, à quelques centaines de mètres des côtes monégasques. Quelques minutes plus tard, la foule qui s'est pressée depuis le début de la matinée sur le débarcadère accueille par une longue et chaleureuse ovation l'entrée des navigateurs dans le port Hercule de Monaco.

Un succès sur les mers, un engouement sur les terres

Que l'émotion a été grande lorsque l'équipage est descendu à quai, après avoir vogué pendant plus de 580 jours sur les océans et les mers du monde! Félicités de toutes parts, Raphaël Domjean et ses camarades ont ainsi pu se rendre compte du formidable intérêt suscité par le projet PlanetSolar auprès du grand public durant leur absence des terres. Et, en effet, il y a de quoi être fier.


L'arrivée triomphale du catamaran dans le port de Monaco.


Des passionnés, des curieux, des anonymes et des personnalités étaient présents pour applaudir l'équipage.

La Suisse magnifiquement représentée à Monaco

Parmi les personnalités venues leur rendre hommage, le Prince Albert de Monaco, grand passionné des défis sportifs, était notamment présent aux côtés du Conseiller fédéral Didier Burkhalter, du Conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba et de Bertrand Piccard. Caroline était également de la partie et a pu profiter, en compagnie de l'équipage et des invités, des nombreuses festivités organisées pour l'occasion.


Deux façons de fêter le succès de PlanetSolar: sur les coques du catamaran comme Caroline ou sur le pont en jouant du cor des Alpes.


Passation de témoin symbolique entre Raphaël Domjean et Bertrand Piccard, qui tentera en 2014 de réaliser avec le projet SolarImpulse le premier tour du monde en avion solaire.

Un grand merci à Caroline pour les photos prises ce jour-là et surtout un infini merci à PlanetSolar pour cette aventure qui nous aura fait vibrer du premier au dernier jour. Une page du projet PlanetSolar s'est tournée ce week-end, de nouvelles s'écriront prochainement!

Et la boucle va se boucler...

585 jours de navigation, 52 escales, 28 pays visités, 3 océans et 11 mers traversées, 60 000 kilomètres parcourus, 260 000 kwh d'énergie produits... Les chiffres de ce tour du monde ont de quoi faire tourner la tête et pourtant ils sont authentiques, ils sont historiques!

Le jour J est finalement arrivé!

A quelques heures de l'entrée du bateau PlanetSolar dans le port de Monaco, la tension, la passion, l'émotion sont à leur comble. Tout est prêt pour accueillir l'équipage du MS Tûranor qui parcourt aujourd'hui ses derniers miles sous un soleil radieux et sur une mer sereine... comme si les sources d'énergie autour desquelles s'est construit le projet s'étaient mises d'accord pour offrir la plus belle des journées au navire suisse.


www.planetsolar.org

Tous à vos postes!

Afin de ne rien manquer de cet évènement exceptionnel, vous pourrez suivre dès 13h30 les dernières heures de navigation sur www.planetsolar.org. Quant à l'arrivée du MS Tûranor au port Hercule de Monaco, elle sera retransmise dans le téléjournal de la RTS, ce soir à 19h30.

Par ailleurs, deux émissions spéciales, consacrées à l'exploit PlanetSolar, seront diffusées ce samedi 5 mai sur les chaînes de service public françaises: sur France 2, Télématin de 7h à 9h40; sur France 3, C'est pas sorcier de 20h10 à 20h35.

Une odyssée à jamais gravée dans les mémoires

Le 4 mai prochain, Raphaël Domjan et son équipe accosteront au port de Monte Carlo à bord du MS Tûranor PlanetSolar après un incroyable tour du monde à l'énergie solaire qui aura duré 585 jours, soit plus d'une année et demie.

Derrière les plus beaux exploits, il y a souvent une idée un peu folle

Raphaël Domjan est un pilote et alpiniste suisse qui, toute sa vie, a voulu agir en faveur de l'environnement. Au printemps 2004, pour promouvoir ses idéaux, une idée un peu folle, inspirée de ses lectures de jeunesse de Jules Verne, lui vient à l'esprit: il veut réaliser un tour du monde à bord d'un bateau propulsé uniquement à l'énergie solaire pour sensibiliser le public aux avantages des énergies renouvelables!

En 2010, après plusieurs rencontres décisives et des années de modélisation et de construction, le rêve de Raphaël se métamorphose en un bateau bien réel: le MS Tûranor PlanetSolar.


Crédit photo: PlanetSolar

Un partenariat sur les mers pour défendre la planète Terre

>moser a été associée à l'aventure PlanetSolar dès les premières heures. Il faut dire qu'entre l'agence et le projet de Raphaël, ce ne sont pas les points communs qui manquent, puisque, tout comme PlanetSolar, >moser privilégie l'esprit d'équipe et la solidarité pour conduire des projets innovants sur le long terme.

Autour de ces valeurs partagées, la relation s'est ensuite transformée en collaboration et, en 2009, >moser est devenue official supplier du bateau solaire. Pour PlanetSolar, l'agence a dessiné le logo, élaboré l'identité de marque et réalisé les principaux supports de communication.


Crédit photo: PlanetSolar

Un idéal réunissant de multiples courants d'énergie

Tout projet, qu'il soit technologique ou commercial, demande la mise en mouvement de diverses énergies. En ce qui concerne PlanetSolar, ces énergies sont celles du soleil et de l'eau. Le symbole de l'infini qui fait office de logo a été précisément conçu pour exprimer le caractère naturel et inépuisable de ces énergies.

Mais ce n'est pas tout. Cette figure de l'infini, avec ses lignes bleues qui s'enchevêtrent, représente aussi le parcours autour du globe et les différents océans traversés par l'équipage. De manière générale, le mouvement inhérent au symbole traduit l'idée de propulsion et de défi énergétique à relever.

L'arrivée du bateau au port de Monaco sera a suivre ce vendredi 4 mai dès 19:30 sur la RTS.

Dernier weekend en mer pour le MS Tûranor

Après avoir accueilli des journalistes du quotidien neuchâtelois L'Express et de la matinale de France 2 Télématin, Raphaël Domjan & co ont récemment embarqué une équipe de la télévision suisse qui les accompagnera durant les derniers miles de la traversée.

A ce propos, bonne nouvelle pour tous ceux qui suivent avec passion cette aventure: vendredi prochain, dès 19h30, la RTS retransmettra en direct l'arrivée du MS Tûranor au port de Monaco. D'ici là, le bateau PlanetSolar continue sa route depuis l'Ile d'Elbe, direction l'Ile de Giglio où il croisera l'épave du Costa Concordia...


Grottes romaines de l'Ile d'Elbe (www.planetsolar.org)


Dauphins aux abords de l'Ile d'Elbe (www.planetsolar.org)

10 petits jours et puis...

Dans moins de deux semaines, le MS Tûranor accostera au port de Monaco. Pour l'instant, le bateau de PlanetSolar continue sereinement sa traversée de la mer Tyrrhénienne.

Selon les dernières informations, le ciel est bleu, la mer est calme, le vent est faible. Tout va donc pour le mieux dans la meilleure des mers.

Par ailleurs, sur la page d'accueil du site Internet >moser, une vidéo réalisée pour PlanetSolar vous attend.


Port de Ponza (www.planetsolar.org)

Et 4 SolarMiles pour >moser, 4!

Plus que quelques centaines de miles et l'équipage du MS Tûranor sera à nouveau parmi nous, sur la terre ferme. En attendant, Raphaël Domjan & co se sont autorisés une brève halte au petit port de pêcheurs d'Amalfi, près de Salerne, en Italie.

Amalfi (www.planetsolar.org)

Cette parenthèse de voyage permet d'ouvrir une autre parenthèse, celle relative à l'action de parrainage «SolarMile». Rappelons-le, en fin d'année passée, PlanetSolar avait décidé d'offrir à ceux qui le souhaitaient la possibilité de parrainer l'un des 1000 derniers miles de ce premier tout du monde à l'énergie solaire.

Actuellement, plus d'une centaine de personnes et d'organisations ont répondu à l'appel, et >moser, en sa qualité d'official supplier, s'est, avec plaisir, aussi jointe à l'opération en parrainant les miles 202, 404, 606 et 808.

Si vous souhaitez parrainer un SolarMile, il n'est pas trop tard! Voici la procédure:
> Choisissez le numéro et l'emplacement du mile que vous souhaitez parrainer;
> Personnalisez votre SolarMile (ajoutez-y votre nom, une photo de vous, le drapeau de votre pays).

Plus d'infos sur le site de PlanetSolar

Benvenuti PlanetSolar!

Ce weekend, pour la première fois depuis près de 18 mois, l'équipage de PlanetSolar a pu posé les pieds sur le continent européen, ou, pour être plus précis, sur des îles européennes. En effet, après une très courte escale sur l'île grecque de Zakynthos, Raphaël et ses coéquipiers ont pu rejoindre le port de Messine vendredi après-midi.

Ragaillardis par une journée de repos dans la cité sicilienne, les membres du MS Tûranor ont repris la mer dimanche, direction Salerne, au sud de Naples.


Zakynthos (www.planetsolar.org)


Messine (www.planetsolar.org)

From Red Sea to Med Sea

Alors que PlanetSolar est sur le point d'entrer dans les eaux méditerranéennes, après une traversée de la Mer Rouge de plusieurs semaines, la RTS s'apprête à diffuser ce soir un reportage exceptionnel de «Passe-moi les jumelles» sur l'expédition. Tous à vos postes à 20:15 sur RTS1.

Bande-annonce


Lever du jour, Canal de Suez, 30 mars 2012

PlanetSolar by Yello

Dans quelques jours, PlanetSolar traversera le canal de Suez. L'occasion de nous replonger dans les souvenirs de cette traversée exceptionnelle sur une musique du mythique groupe d'électro suisse Yello!

Envie de participer à l’odyssée PlanetSolar?

Après s'être arrêté à Doha, au Quatar, l'équipage PlanetSolar a mis le cap sur Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis. Et à l'heure où nous vous parlons, le bateau est sur le point de contourner la péninsule arabique en direction du golfe d'Aden, aujourd'hui considéré comme les eaux les plus dangereuses de la planète.

1000 miles solaires à sponsoriser!

Cette étape périlleuse ne doit toutefois pas nous faire oublier que la mer Méditerranée est à nouveau toute proche pour tous les navigateurs qui ont participé à cette expédition. Et d'ailleurs, en vue de cet imminent retour, PlanetSolar a décidé d'offrir à ceux qui le souhaitent la possibilité de parrainer l'un des 1000 derniers miles de ce premier tout du monde à l'énergie solaire.

Aux côtés de Gérard D'Aboville, Jean Verne et beaucoup d'autres, associez-vous à PlanetSolar et à leur message en faveur des énergies renouvelables en devenant parrain d'un SolarMile! Voici la procédure:

> Choisissez le numéro et l'emplacement du mile que vous souhaitez parrainer;
> Personnalisez votre SolarMile (ajoutez-y votre nom, une photo de vous, le drapeau de votre pays);
> Recevez un certificat officiel de "SolarMilesPatron";
> Faites partie de la communauté PlanetSolar et accédez au "SolarFriendsCorner" lors de l'arrivée à Monaco;
> Informez vos amis de votre action via Facebook/Twitter/e-mail;
> Recevez la newsletter et restez informé des avancées du MS Tûranor PlanetSolar;
> CHF 50.-/SolarMile

PlanetSolar arrive à Hong Kong

PlanetSolar a achevé sa traversée de la Mer de Chine, en arrivant lundi à Hong Kong, après six jours de navigation depuis les Philippines.

Le catamaran suisse est le premier bateau solaire à avoir traversé la Mer de Chine. Il a parcouru plus de 600 milles, soit un millier de kilomètres.

La traversée s'est déroulée dans des conditions «très délicates, entre la mousson et les tempêtes tropicales qui règnent actuellement dans cette région du globe», a indiqué lundi l'équipe basée à Yverdon (VD) dans un communiqué.

L'équipe de PlanetSolar doit désormais participer à «plusieurs événements importants» à Hong Kong, en collaboration avec Présence Suisse. Le navire solaire avait quitté lundi dernier Subic Bay, dans le nord-ouest des Philippines.


Photo: AFP/Laurent Fievet

Parti fin septembre de Monaco et mû uniquement par l'énergie solaire, le bateau devrait passer au total huit mois en mer. Tout au long de l'expédition, il entend apporter la preuve que l'énergie du soleil peut assurer le transport écologique des personnes et des marchandises sur les mers.

Le catamaran porte 825 modules avec 38'000 cellules photovoltaïques réparties sur une surface totale de 537 mètres carrés. Il atteint en moyenne 7,5 noeuds (14 km/heure).

Source: ats

L'Incontournable fait encore parler de lui...

... et cette fois-ci dans le parking du Mont-Blanc à Genève. Mais jusqu'où ira-t-il?!

Supplément au voyage de PlanetSolar

L'aventure PlanetSolar continue de plus belle : le bateau solaire le plus célèbre du monde longe actuellement les archipels du Pacifique sud en direction de l'Australie. En tant que partenaire du projet, >moser vous propose un résumé des cinquante derniers jours de voyage.


http://www.planetsolar.org/fileadmin/newsletters/images/boat-position-20110502.png

En arrivant à Papeete à la mi-mars, après une navigation très rapide depuis l'archipel des Marquises, PlanetSolar a tout de suite pu constater le vif engouement que suscitait son projet auprès des populations polynésiennes. Le jour de son amarrage à Tahiti, des centaines d'habitants se sont en effet donné rendez-vous au port de Papeete pour accueillir l'équipage, et les médias locaux ont, à plusieurs reprises, fait leurs unes sur l'évènement.

Une petite semaine plus tard, c'est à Bora Bora, île située à 260 kilomètres au nord-ouest de Papeete, que PlanetSolar a fait une halte. Sur cette île paradisiaque, une avarie technique a obligé l'équipage à rester à quai pendant deux semaines. Ce séjour forcé, mais non moins agréable, a permis à toute l'équipe PlanetSolar de vivre des moments privilégiés en compagnie des insulaires et des skippers Laurent Bourgnon et Philippe Poupon qui se trouvaient exceptionnellement sur place.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/34/Boraboraluft_edited3.jpg

En ce début de mois de mai, après avoir longé les côtes du Royaume des Tonga, PlanetSolar poursuit son périple vers la Nouvelle-Calédonie, avant son arrivée à Brisbane pour effectuer une révision complète du bateau.

Plus d'informations sur : http://www.planetsolar.org

More Entries

BlogCFC was created by Raymond Camden. This blog is running version 5.9.2.003. Contact Blog Owner